New Wave n°20
Mecano

Un son pur, des guitares à vous étourdir, un ensemble mélodique diamantifaire, avec l'intégration parfaite d'un accordéon, c'est "Retitled" (Divine Rcds). Trois titres enchaînés de musique dassique/romantique empreinte de Tuxedo Division, avec toujours cet accordéon typique.("Autoportrait" Torso Divine). Le groupe hollandais Mecano mérite amplement la place de Joy Division.

1978: Dick Polak, un hollandais d'Amsterdam fasciné par les années 20-30 créé le groupe punk Mecano dont le concept repose également sur la peinture, la littérature et le surréalisme. Un 45t sort sur un label underground.

1980: Mecano remanié se compose des guitaristes Orrie Bolten et Peter Kooyman, du bassiste Théo Bolten et du drummer Ton Lebbink. Deux maxi 45t sortent sur Torso, "Untitled" et "Subtitled". Succès hollandais, britannique, américain. En France, on s'arrache les importations sous le manteau.

1981: Tournée en France au printemps, Reims, Gibus. Dissolution. Ton Lebbink devient "chanteur satirique", Peter Kooyman fonde un nouveau groupe, les frères Bolten étudient le piano, peignent, violonnent. Dick Polak joue, enregistre, s'occupe de Torso records, peind, écrit, aide à la réalisation du 1er LP de Minimal Compact avec Marc Hollander.

1982: Dick reforme Mecano en février "le temps d'un disque". Il joue de la batterie "en autodidacte". Corrie Bolten vient y jouer piano/violon sur 2 superbes titres classiques. ("profile","autunmatic play"). Tous les anciens Mecano participent à un degré ou à un autre à cet album (sorti en France avec le 45t "March of the Iron Workers").

Toutes les peintures sont de Mecano. L'emballage, luxueux, est aussi d'eux, superbement clean, d'un gris net, tout comme leur musique. Encore un très grand groupe méconnu. La Hollande est un pays très riche dont nous commençons à peine à découvrir les joyaux. Nettement plus ouverte à tout, s'y côtoie un public prêt aussi bien aux plus poussées des expériences (Mecano, son accordéon new wave et sa fusion rock/romantisme) qu'au hard core punk le plus cinglant (Agent Orange et sa fureur).
Voilà de quoi nous ouvrir de belles perspectives de découvertes!

< back